Choisir la langue :
Formations en informatique de Lille

Master Bioinformatique parcours MISO

Master Bioinformatique parcours MISO

Le parcours Méthodes informatiques et statistiques pour les omics (MISO) du master Bioinformatique apporte des compétences de haut niveau dans le domaine de la bioinformatique et de la biostatistique. Ce parcours est dédié aux étudiants et étudiants souhaitant acquérir des compétences et se perfectionner en bioinformatique. Le parcours accueille aussi bien des personnes titulaires d’une licence de biologie que d’informatique ou de mathématique. Certains enseignements seront spécifiques selon la filière d’origine de l’étudiant-e.

En étroite liaison avec les équipes de recherche de bioinformatique et biostatistique de l’université de Lille ainsi qu’avec la plateforme lilloise de bioinformatique et biostatistique, le parcours Méthodes informatique et statistique pour les omics (MISO) vise à faire découvrir progressivement et à permettre la maîtrise des méthodes informatiques et statistiques utilisées pour l’analyse informatique et statistique de données biologiques. Les quantités de données produites nécessitent des outils spécifiques pour l’analyse de données génomiques, de réseaux métaboliques, etc.

Compétences visées

L’analyse de données biologiques (génomiques, protéomiques, réseaux métaboliques, ...) toujours plus abondantes est rendue possible par des méthodes informatiques et statistiques toujours plus efficaces. L’objectif de MISO est d’appréhender ces méthodes, de les utiliser, de se familiariser avec pour l’étude de données biologiques.

Le parcours MISO se divise en trois blocs de compétence : bioinformatique, biostatistique et informatique.

bioinformatique : savoir choisir, installer, utiliser et paramétrer des outils bioinformatiques adaptés à une question donnée, savoir interpréter les résultats obtenus et avoir un recul critique sur ceux-ci.

biostatistique : connaître et savoir utiliser des analyses statistiques, savoir choisir un modèle adapté, pouvoir mettre en œuvre des analyses statististiques avec R.

informatique : savoir mettre en œuvre un algorithme bioinformatique en faisant des choix adaptés, savoir mettre en place des bases de données.

Débouchés

La bioinformatique est un domaine qui recrute à la fois dans le public et dans le privé. La formation permet une insertion professionnelle à la sortie du master (sur des postes d’ingénieur) ou d’envisager un doctorat pour ensuite intégrer le public ou le privé.

Les domaines de l’agronomie, de la santé, des biotechnologies sont particulièrement deman- deurs de compétences dans les domaines étu- diés durant le parcours MISO.

Des doctorats dans le domaine de la bioin- formatique sont possibles. Des offres sont chaque année disponibles dans la région mais aussi en France (voir par exemple https://frama.link/these-bioinfo) ou à l’étranger.

Les atouts de la formation

Le parcours MISO est adossé à des équipes de recherche en bioinformatique et en biostatistique. Les intervenantes et intervenants du master sont activement impliqués dans la recherche en biologie, en bioinformatique ou en biostatistique.

Ce parcours se fait également en partenariat avec Bilille, la plateforme de bioinformatique et biostatistique lilloise qui répond aux demandes d’ingénierie bioinformatique des laboratoires de recherche lillois. Durant le cursus un projet sera à mener, en collaboration avec des ingénieur-e-s de la plateforme. Un autre projet, proposé par les laboratoires de l’université de Lille, portera sur des aspects de développement bioinformatique. Le cursus se termine pas un stage de 6 mois.

Le parcours MISO a été pensé pour intégrer des étudiant-e-s de cursus différents (biologie, informatique, mathématique). Certaines des matières dépendront du cursus initial des étudiant-e-s.

 

Plaquette de la formation